Tout savoir sur les médecines alternatives et complémentaires
Recherche
banniere atoutsavoirVotre
PUB
 
 

Acidose, restaurez votre équilibre acido-basique !

Article de Resus Posté le 27-02-2018 Journal: "Bien-être,Santé,Beauté et Alternative"   Ile-de-France

Acidose, restaurez votre équilibre acido-basique !


Acidose, restaurez votre équilibre acido-basique !

Nous allons aujourd'hui parler de l'importance de l'équilibre acido-basique.

Nous savons que l'alimentation et nos modes de vie y jouent un grand rôle. Il existe plusieurs types d'équilibre dans la vie, pour autant, notre santé générale dépend de l'aptitude de notre organisme à maintenir son équilibre acido-basique. Celui-ci doit en effet gérer en permanence des apports basiques et acides, liés à notre alimentation ou à notre propre métabolisme qui produit lui-même des acides.

Acidose ou hyper acidité quand tu nous tiens !

Le déséquilibre vient justement quand le corps reçoit et produit plus de déchets acides qu'il ne peut en éliminer, l'équilibre acido-basique est alors rompu. L'organisme va alors puiser dans ses réserves des molécules neutralisantes, comme le carbonate de calcium des os et des dents, le magnésium des os ou le potassium des muscles, entraînant un risque de déminéralisation. Les acides en excès sont transportés par le sang et stockés dans le tissu conjonctif, qui soutient et relie les organes entre eux. Années après années, l'accumulation de ces déchets peut entraîner une acidose métabolique latente (AML), qui affecte directement le transport de l'oxygène et la nutrition des cellules.

L'activité enzymatique est affaiblit, le système immunitaire est fragilisé, constituant un terrain propice à l'apparition de nombreuses maladies.

L'acidose est la cause d'une multitude de troubles car elle touche l'ensemble des terrains, c'est le nid de beaucoup de pathologies. Le pH potentiel hydrogéne est l'unité de mesure de l'acidité, de la neutralité et de l'alcalinité. Entre 0 et 7 le pH est acide, à 7 le pH est neutre et de 7 à 14 le Ph est alcalin.

L'acidose signifie un déséquilibre acidobasique ( basique ayant pour synonyme alcalin) l'unité de mesure de l'acidité ou de l'alcalinité est le pH. Elle se répartit sur une échelle allant de 0 à 14,7, 7 étant la neutralité.

 Pour éviter l'acidification de l'organisme, le corps possède des systèmes de protection dits « tampons » :

  • Les poumons qui vont éliminer les acides volatiles  (issus des fruits et des produits laitiers)
  • Les reins qui vont éliminer les acides fixes (issus de la dégradation des protéines animales, des légumineuses)
  • La peau qui va éliminer les acides par le biais de la transpiration
  • Le sang qui va agir instantanément, si les poumons, les reins et la peau sont trop sollicités
Vous aimerez aussi :  Douleur au travail: 10 conseils pour passer une journée sans douleur au travail
 

Pour éliminer ces acides, le corps va prélever des éléments basiques comme le Ca, le Mg, le K ce qui risque à plus ou moyen terme de déminéraliser l'organisme.

Et les signes s'installent alors: frilosité, manque d'énergie, irritabilité, difficultés à bien dormir, perte des cheveux, cheveux secs, ongles cassants, carries, troubles inflammatoires et un encrassement des organes et des tissus.

Les causes de l'acidose 

Ce sont essentiellement, les aliments acides en garde quantité,  aliments acidifiants dont  ( viande rouge en grande quantité, produits laitiers de vache, café, légumineuses si prise en grande quantité, aliments raffinés, sodas, alcool, incompatibilité alimentaire, stress, sous oxygénation : sédentarité, tabac, pollution, anti inflammatoires, corticoïdes.

L'homéostasie à la rescousse

Notre corps a ses mécanismes de défense, cela s'appelle l'homéostasie, qui permet de réguler l'acidité.

Ce mécanisme se produit:

  • Soit au niveau du sang avec un effet tampons avec celui de l'os et amenant du coup le risque de déminéralisation
  • Soit au niveau du corps grâce à certains émonctoires :

Les poumons agissent en quelques minutes, ils éliminent les acides volatiles faciles à éliminer. Ce sont ceux notamment ceux issus des fruits (citrique, tartrique, malique) et des yaourts ( acides lactiques).

Les reins à leur tour, agissent en quelques heures et éliminent les acides fixes, difficiles à éliminer. Ce sont les acides issus de la dégradation des purines (uriques) des composés souffrés ( sulfurique) des nucléiques (phosphorisque)

Et enfin, la peau qui participe au processus par ses glandes sudoripares.

Donc notre corps, apriori, fait le boulot mais il est parfois débordé !

Lorsque tous ces systèmes de protection sont dépassés par les quantités d'acide à éliminer, ces acides sont expulsés vers les tissus conjonctifs et les articulations, entrainant une série de conséquences sur notre santé.

Comment corriger naturellement l'acidose ?

  • Il convient avant tout d'éliminer ou de réduire les causes de celle-ci.

D'abord par une alimentation végétalienne alcalinisante (3 semaines à deux mois) en privilégiant légumes crus ou cuits (sauf tomate, oseille, cresson, asperge, rhubarbe) féculents, fruits frais = banane, fruits secs sucrés (sauf abricot) fruits secs oléagineux sauf noix, ou frais (avocats, olives) algues, sucre complet, tisanes, céréales semi complètes ou complètes (un peu acidifiant tout de même)

  • Drainer les acides et les sels :

En ouvrant les émonctoires concernés

Vous aimerez aussi :  5 super aliments tendance à suivre pour une bonne santé en 2017
 

*acides : poumons, reins, peau sudoripare avec sauna

*cristaux : sels : reins, peau sudoripares

  • Désincruster et remobiliser les cristaux des tissus conjonctifs
  • Massages aux huiles essentielles réchauffantes, aimants, chlorure de magnésium, jeune, sauna
  • Reminéraliser

En prenant des compléments naturels riches en Ca, Mg, K

  • En assimilant et fixant les minéraux : exercices physiques (fixation du Ca sur les os) l'ensoleillement ou Vitamine D, bon état de la flore intestinale, apport adéquat de phosphore : ni trop ni trop peu ( pas assez de phosphore entraine une déminéralisation, trop de phosphore une acidification)

Pour travailler sur le long terme, en curatif et en préventif :

Privilégiez dans votre alimentation les nutriments alcalinisants

La pomme-de-terre, riche en amidon, remplace facilement les céréales sans présenter le caractère acidifiant de ces dernières. c'est un excellent aliment dans votre menu au quotidien.

Les légumes verts ou colorés, riches en minéraux, à l'exception des tomates (acides), sont fortement basiques. Mangez les à volonté crus ou cuits: ils vont faire barrière à l'acidification du terrain.

L'amande figure parmi les oléagineux. Elle est alcalinisante alors que tous les autres sont acides, surtout les noix.

Les fruits secs, les raisins et les pruneaux sont plutôt alcalins. Evitez par contre les abricots, pommes, pêches, etc. Evitez également tous les fruits secs traités au soufre, de par le caractère acide de ce dernier, qui sont donc acidifiants.

Parmi les fruits frais, optez pour la banane, un fruit alcalin. Les melons et les poires le sont aussi, mais dans une moindre mesure.

Les châtaignes ont aussi un effet alcalinisant. En tant que farineux, elles peuvent remplacer la pomme-de-terre, attention toutefois au sucre!

Pour conclure, le capital santé se travaille dans la durée. L'Acidose est le lit de plusieurs pathologies, c'est un grand signal d'alarme qu'il faut savoir écouter.  Il convient pour cela de sérieusement réviser notre façon de nous comporter face à l'alimentation mais aussi dans notre hygiène de vie.

Le terrain est certes important, nos forces et nos faiblesses aussi, nos prédispositions héréditaires…mais ce qui compte, c'est « notre façon de vivre » et ce que l'on décidera de faire pour « restaurer » le terrain.

Et comme disait Hippocrate que « ton aliment soit ta seule médecine » !

Article rédigé par Feriel Berraies

 



Voir ce site: http://www.feriel-berraies-therapeute.com/

Poster un commentaire